Les autorités équatoriennes signalent de graves inondations et des glissements de terrain dans les provinces de Guayas, Cotopáxi, El Oro et Los Ríos après de fortes pluies du 28 janvier 2022.

Inondations à Balao, Guayas, Équateur, janvier 2022 – SNGRE

Selon le Service national de gestion des risques et des urgences (SNGRE) du pays, les rivières de la province de Guayas se sont rompues tôt le 28 janvier 2022. Le personnel de l’armée et le SNGRE ont aidé à évacuer plusieurs familles des maisons endommagées par les inondations dans les cantons de Balao et de Tenguel. Les autorités ont indiqué que 2 000 personnes ont été touchées dans le canton de Balao, qui a déclaré l’état d’urgence.

De fortes pluies, des glissements de terrain et des débordements de rivières ont touché plusieurs cantons de la province de Cotopáxi à partir du 30 janvier. Les rivières Pilaló et Quindigua ont inondé des zones des cantons de Pujilí et de La Maná, où des équipes militaires ont aidé à évacuer les maisons. Plusieurs routes ont été bloquées par des glissements de terrain dans les cantons de Pangua et Sigchos.

Dans la province d’El Oro, des alertes ont été activées dans le canton d’El Guabo où le débordement de la rivière Chaguana a contraint plusieurs familles à quitter leur domicile.

Dans la province de Los Ríos, des inondations ont touché des zones des cantons de Babahoyo et de Montalvo après le débordement des rivières.

Média social

Voir l’actualité complète

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *