De fortes pluies dans l’État du Gujarat, dans l’ouest de l’Inde, ont provoqué de graves inondations dans au moins 7 districts, affectant plus d’un million de personnes.

Les autorités du Gujarat ont signalé que les zones des districts de Chhota Udaipur et Panchmahal ont enregistré 400 à 550 mm de pluie en 24 heures jusqu’au 11 juillet.

Le ministère indien de l’Intérieur a signalé qu’au 11 juillet, des inondations se sont produites dans 300 villages des districts de Chhota Udaipur, Tapi, Navsari, Narmada, Ahmedabad, Panchmahal et Valsad, affectant 1 194 069 personnes.

Des équipes de la Force nationale indienne d’intervention en cas de catastrophe (NDRF), de la Force d’intervention en cas de catastrophe de l’État du Gujarat (SDRF), de la police et de la Garde côtière indienne ont été déployées pour aider aux sauvetages et aux évacuations.

Une quarantaine de maisons ont été endommagées ou détruites. Plus de 1 500 personnes ont été évacuées et des dizaines de personnes sauvées des inondations à Chhota Udaipur et Valsad. Seize personnes bloquées sur les rives de la rivière Ambika à Valsad ont dû être secourues par un hélicoptère des garde-côtes indiens.

Le ministère de l’Intérieur a signalé que 07 personnes ont perdu la vie et 03 ont été blessées dans des incidents liés à la pluie dans l’État en 24 heures jusqu’au 11 juillet.

Au moins 61 personnes ont maintenant perdu la vie et 40 ont été blessées à la suite des intempéries du Gujarat depuis le début de la mousson de cette année. Vingt-six quartiers ont été touchés, 25 maisons détruites et 1 509 endommagées.

Des médias sociaux

L’image sélectionnée. Pour illustration seulement. Inondations à Valsad, Gujarat, août 2016. Photo : NDRF

Voir l’actualité complète

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *