Les fortes pluies depuis le début du mois d’août ont causé des difficultés et des déplacements à des milliers d’habitants de 3 provinces de la République démocratique du Congo (RD Congo).

Des inondations ont frappé le territoire de Lubutu, dans le nord-est de la province de Maniema, après de fortes pluies du 08 août 2022 environ. Les zones de la ville de Lubutu, d’Oso et d’Otaka ont été les plus touchées, avec des maisons et des infrastructures endommagées. Selon les rapports de la Croix-Rouge, au moins 6 634 personnes ont été touchées ou déplacées. La semaine dernière, un député local, le député Stanislas Oleko, a appelé le gouvernement et ses partenaires à venir en aide aux victimes des inondations survenues à Lubutu-centre, Oso et Otaka (Maniema).

Des inondations ont également frappé certaines parties de la province du Haut-Uélé, également dans le nord-est du pays. Environ 3 635 personnes ont été touchées ou déplacées, principalement dans des quartiers de la capitale provinciale, Isiro, une ville d’environ 180 000 habitants.

Plus à l’ouest, des rivières débordantes, dont la rivière Ubangi, ont provoqué des inondations dans des zones proches de la ville de Zongo dans la province du Sud-Ubangi. Les médias locaux ont fait état d’environ 300 maisons endommagées ou détruites et de 1 365 personnes touchées ou déplacées. Pendant ce temps, la Croix-Rouge a averti que la situation des inondations dans la région pourrait empirer et potentiellement plus de 600 000 personnes pourraient être exposées aux inondations.

Des inondations ont touché des parties de la province de Maniema en janvier de cette année, et de nouveau en avril lorsque Caritas a signalé que plus de 30 000 personnes dans les communes de Mikelenge, Alunguli et Kasuku avaient été touchées par des inondations à la suite de fortes pluies depuis le 20 avril environ.

Inondations à Kindu, province du Maniema RD Congo, fin janvier 2022. Photo : Caritas RD Congo

Voir l’actualité complète

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *